»»L'Environnement et l'Impression 3D


L'Environnement et l'Impression 3D

 

INVENTARIUM


Les tempêtes augmentent en fréquence et en intensité, les sécheresses extrêmes contribuent aux incendies des forêts et réduisent l'approvisionnement en eau, et des espèces autrefois nombreuses disparaissent rapidement.

 

Les causes et les effets du changement climatique sont si répandus qu'on devrait réfléchir à la façon dont nous pouvons continuer à croître et à se développer, en tant que société technologique productive, sans détruire encore plus notre planète et notre santé.

 

Dans presque tout développement technologique, il y a des avantages environnementaux et des inconvénients, et l'impression 3D n’est pas une exception.

 

Lorsque l'impression 3D a commencé à émerger, beaucoup de gens ont pensé immédiatement au zéro déchet et à l’alternative ultime aux méthodes traditionnelles de fabrication. Mais elle n'a pas été tout à fait à la hauteur de ces attentes - la quantité d'énergie utilisée par les imprimantes 3D, les fumées et les excès de plastique ont été très préoccupants - Cependant, l'industrie de l'impression 3D et ses consommateurs sont conscients de la menace du changement climatique, les fabricants et les décideurs sont en train de développer des solutions ingénieuses pour les problèmes environnementaux posés par les imprimantes 3D, mais aussi pour des problématiques environnementales plus larges et globales.

 

 

 

 

 

 

LE RECYCLAGE

 

Le projet Fantastic Plastic a abouti à l'assainissement d'une île à travers l'initiation d'une communauté

autochtone à la 3D, ce qui a leur a permis de se débarrasser de tous les déchets de l’île.

 

 

 

 

 

 

L’initiative éco-responsable de l’entreprise Emerging Objects, en inventant un procédé d’impression permettant d’obtenir des objets imprimésen 3D à partir de pneus recyclés.

Les pneus, composés par des matières polluantes et non biodégradables, présentent l’inconvénient d’être difficilement recyclables, alors que près de 42 millions de tonnes de pneus sont jetés chaque année en France. En réduisant les pneus en fine poudre de caoutchouc tout en se débarrassant du principal inconvénient du pneu : son odeur, ils offrent un nouveau cycle de vie à des tonnes déchets disséminées partout sur la planète. Cette innovation écologique transforme de vieux déchets en mobilier de décoration et en panneaux d’isolation économiques pourrait revaloriser des millions de pneus en fin de vie pour le compte de la fabrication additive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES ENERGIES RENOUVELABES

 

Mais il n'y a pas que le recyclage, bien que ce soit l'un des domaines qui a le plus bénéficié de solutions 3D créatives. Un sujet moins connu est celui des éoliennes imprimées en 3D. Le développement de l'énergie éolienne a été poussé par l'impression 3D de plusieurs manières, beaucoup d'entre elles liées aux coûts. L'impression 3D rend moins coûteuse la fabrication et le prototypage, ce qui conduit au développement rapide des produits et des conceptions expérimentales qu’on ne pouvait pas essayer de produire avec d'autres méthodes de fabrication.

 

 

 

 

 

 

Ensuite, il y a l'énergie solaire. Les installations solaires avec d'énormes panneaux maladroits, chers à produire et compliqués à installer. C’est fini. Maintenant, l'énergie solaire est la source de production d'énergie qui connaît la plus forte croissance en termes de R&D.

Mais grâce à l'impression 3D et la nanotechnologie, les panneaux solaires deviennent plus petits, plus minces et moins chers, ce qui les rend plus rapide à produire et plus facile à installer. Dans l'intersection de l'impression 3D et les énergies alternatives, il n'y a vraiment pas de meilleur exemple que Dubaï, dont la stratégie d'impression 3D vise à rendre la ville, le leader mondial dans l'impression 3D en 2030, et cherche simultanément à devenir l'une des dix villes les plus durables dans le monde d'ici à 2020.

Les deux domaines sont étroitement liés comme Dubaï imprime en 3D des panneaux solaires, des pôles technologiques et autres infrastructures visant économiser l'énergie et à réduire les déchets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA FAUNE ET LA FLORE

 

Un autre est le nombre inquiétant d'animaux et de plantes qui sont sur la liste des espèces en voie de disparition. Au-delà de l'impact émotionnel de voir des papillons, des abeilles, des grenouilles et des crapauds disparaître.

Mais il se trouve, que les abeilles aiment l'impression 3D, et que l'impression 3D aime les abeilles. Les alvéoles d'abeille imprimées en 3D ont allégé la tension sur des populations d'abeilles surchargées de travail, et des ruches imprimées en 3D leur ont fournit l'abri nécessaire.

 

 

 

 

 

 

Les anneaux en plastique qui retiennent les six cannettes d’un pack de bières et dont le potentiel de dégradation dans l'environnement a été décrié pendant des années, piègent les animaux dans l'océan, les morceaux de plastique sont mortels pour la faune lorsqu'ils sont consommés par les êtres vivants de la mer. Certaines entreprises tentent de trouver des alternatives plus écologiques, mais la plupart de ces alternatives sont encore en plastique.

Cependant, Saltwater Brewery utilise l'impression 3D pour développer un nouveau type de support qui est sans danger pour la faune et la flore maritime, qu’il finisse dans l'océan ou ailleurs à l'état sauvage, il va nourrir les animaux sauvages au lieu de les tuer.

 

 

 

 

L'impression 3D est devenue une technologie connue à travers le monde entier ces derniers temps, gagne en crédibilité de jour en jour et ne tardera pas à marquer le 21ème siècle.

 

Qu’est-ce que vous pensez que l’impression 3D peut faire dans cette ère de prise de conscience écologique ?

 

 

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site