» » Cas client : comment Urivabo utilise un scanner 3D Einscan HX dans le développement de ses produits ?


 

 

Cas client : comment Urivabo utilise un scanner 3D Einscan HX dans le développement de ses produits ?

 

 

 

Les architectes le savent, en ville, chaque centimètre carré est important ! Cela est d’autant plus vrai dans les très grandes agglomérations où l’espace se fait rare. Certains concepteurs rivalisent d’idées pour optimiser l’espace intérieur de nos bâtiments. C’est le cas d’Olivier Coddens qui a conçu un urinoir d’un genre nouveau pour gagner de l’espace dans les lieux publics. Grâce à la numérisation 3D et à un Einscan HX, il a été capable d’accélérer la mise sur le marché de son produit. Explications.

 

 

 

 

Olivier Coddens, dessinateur spécialisé dans l’architecture et le mobilier a inventé l’Urivabo. Derrière ce mot-valise se cache un ingénieux mariage entre deux objets de notre quotidien --en tout cas le quotidien masculin-- : l’urinoir (Uri-) et le lavabo (-Vabo).

 

 

 

 

Un produit aux nombreux avantages

 

 

 

 

Le concept est simple : le lavabo intégré à l’urinoir permet à son utilisateur de se laver les mains sans se déplacer. L’eau du lavage des mains est récupérée pour rincer l’urinoir. Il fallait y penser !

 

 

“Ayant constaté que la plupart des hommes omettent ou négligent de se laver les mains (car il faut se déplacer de l’urinoir vers le lavabo) et d’actionner le flush de l’urinoir pour le nettoyage de celui-ci après leur passage aux toilettes, l’idée m’est venue de créer un objet couplant lavabo et urinoir. Outre le fait d’avoir le lavabo et l’urinoir dans un même volume, cet objet a la particularité de récupérer l’eau de lavage des mains pour rincer l’urinoir. Ce concept présente de nombreux avantages sur les plans économique, écologique, hygiénique, esthétique,…”

 

Olivier Codens

 

 

L’entrepreneur nous explique qu’en plus du gain de place évident, l’Urivabo permet de faire des économies lors de l’aménagement des sanitaires en s’affranchissant des arrivées d’eau et des évacuations des lavabos. Autre avantage non négligeable : en utilisant l’eau du lavage de main en guise de chasse d’eau, il estime que son invention permet de réduire de 85% la consommation d’eau entre chaque passage aux toilettes. 

 

 

 

 

En associant un lavabo individuel à chaque urinoir, l’inventeur pense aussi que cela permettra d’éviter les oublis de lavage de mains ou les files d’attente au lavabo. “Cet objet fait particulièrement sens sur le plan sanitaire, surtout en période COVID” nous confie Olivier, avant de préciser qu 'aujourd’hui “près de deux tiers des hommes en Europe ne se lavent pas les mains après leur passage aux toilettes”.

 

Après la phase de conception, l’entrepreneur s’est mis à la recherche d’un fabricant capable de produire son idée. L’entreprise qu’il a contractée a dû altérer le design de l’objet pour respecter ses contraintes de production. Pour Olivier, cela impliquait que l’objet final serait différent que le modèle de préproduction utilisé dans ses rendus 3D. Les maquettes 3D étant particulièrement importantes lors de la planification et l’agencement intérieur, il s’est mis à la recherche d’une solution qui lui permettrait de modéliser simplement, rapidement et le plus fidèlement possible l'objet.

 

 

 

Un rendu 3D fidèle grâce aux scanners 3D

 

 

 

Passer par un modélisateur 3D n’a pas convaincu Olivier, cette solution coûteuse se serait avérée trop longue à mettre en place. L’entrepreneur s’est donc tourné vers une solution de rétro-ingénierie. En utilisant un scanner 3D Einscan HX de Shining 3D, Olivier a pu dupliquer au détail près le produit tel qu’il est sorti de la production et ainsi obtenir un modèle 3D fidèle et prêt à l’emploi de l’Urivabo. 

 

“Grâce aux conseils de Machines-3D et à la facilité d’utilisation du scanner 3D de Shining 3D, il a été très rapide de créer une copie numérique parfaite de mon produit”.

 

 

 

 

L’Einscan HX utilisé par Olivier combine deux technologies de numérisation 3D pour obtenir les résultats les plus précis possibles : la lumière structurée et le laser. L’association de ces deux procédés facilite le balayage et la création de nuages de points, même sur des surfaces réfléchissantes. Cette approche permet de numériser des pièces complexes très simplement et dans un temps record. S’agissant de l’Urivabo, 30 minutes ont été suffisantes pour créer une copie numérique parfaite du produit. En utilisant la numérisation 3D, Olivier a pu obtenir un modèle 3D aux dimensions précises et à la texture fidèle. Il ne restait plus qu’à exporter le modèle 3D en ficher .OBJ pour l’intégrer directement dans l'une de ses maquettes d’aménagement intérieur.

 

 

 

 

L’inventeur n’en a pas fini d’intégrer la fabrication digitale dans son process de conception produit. Prochaine étape : utiliser une imprimante 3D pour personnaliser l’urinoir en imprimant en 3D des éléments promotionnels sur-mesure.

 

 

 

 

 

 
Nous vous recommandons
Pack d'inspection Scanner 3D Hybride Einscan HX
16999.00 HT
En stock
Hybride Laser bleu et LED
Haute efficacité, résultat fiable
Opération portable et facile
picto_nouveaupicto-1339163552
Pack Rétro-ingénierie Scanner 3D Hybride Einscan HX
12000.00 HT
En stock Expédition sous 3 jours
Hybride Laser bleu et LED
Haute efficacité, résultat fiable
Opération portable et facile
picto_nouveaupicto-1339163552
Scanner 3D Hybride Einscan H
4599.00 HT
En cours de réassort
Hybride LED et infrarouge
Reproduction en couleur
Opération portable et facile