» » La numérisation et l'impression 3D permettent de reconstruire les os manquants


La numérisation et l'impression 3D permettent de reconstruire les os manquants


 

Ces dernières années, les personnes de tous horizons ont progressivement acquis une compréhension plus complète des chirurgiens esthétiques maxillo-faciale, voyant les difficultés derrière la profession, ainsi que leur enthousiasme. Avec le développement de la technologie de numérisation et d'impression 3D, la restauration de la carcasse est progressivement passée du manuel au numérique.

 

 

 

 

La restauration des carcasses est passée du manuel au numérique 3D

 

En effet, la restauration traditionnelle de la carcasse se fait principalement par réparation manuelle, à l'aide d'argile et de cire. Le processus prend du temps, mais le résultat n'est pas satisfaisant. La technologie de numérisation 3D permet de scanner rapidement le défaut, d'effectuer une reconstruction et une réparation 3D de haute précision à l'aide d'un logiciel, et enfin de produire une sortie par la technologie d'impression 3D. Elle présente des avantages évidents en termes de vitesse et de précision, de sélectivité des matériaux, de réduction de la dépendance à l'égard de la technologie manuelle et d'effet de restauration rapide à forte réduction.

 

 

 

Un designer taïwanais réalise une restauration numérique en 3D

Chien Lin, un designer taïwanais ayant une grande expérience de la recherche médicale orthopédique numérique, a récemment été sollicité par un ami pour restaurer des restes manquants et cassés, qui avaient été endommagés pour des raisons inconnues. Chien Lin a collaboré avec plusieurs experts pour mener à bien la restauration de différentes manières numériques.

 

 

 

1 Réparer la partie manquante

 

Premièrement, il faut remodeler avec des matériaux de sol spécifiques, les sécher et les durcir, et utiliser le scanner 3D de bureau EinScan-SE pour une numérisation 3D de haute précision. Ensuite, la rétro-ingénierie, l'ajustement du modèle, l'épissure et l'ajustement sont effectués dans le logiciel. Après l'impression 3D, l'assemblage, la réparation est terminée.

 

2 Réparation de la mandibule

 

Par la suite, la restauration de la mandibule est relativement compliquée. Pour obtenir un modèle 3D de haute précision, le scanner 3D multifonctionnel à main de la série EinScan Pro est utilisé pour numériser la pièce existante. Sélectionnez et numérisez un modèle similaire parmi les modèles d'os de la mandibule disponibles. Ensuite, les deux modèles sont ajustés virtuellement, comparés et ajustés dans le logiciel, et enfin assemblés après l'impression 3D.


 

Perspectives d'application

 

En conclusion, dans le domaine médical, la numérisation et l'impression 3D ont de précieuses applications, notamment la réparation de défauts, la réalisation de plans de chirurgie virtuelle, la chirurgie plastique, etc. La numérisation 3D et la technologie de fabrication additive peuvent améliorer la précision chirurgicale, réduire les risques, soulager la douleur des patients et obtenir de meilleurs résultats chirurgicaux.