» » L’impression d’arcades dentaires en 3D grâce à l’imprimante 3D FDM Tiertime UP300


L’impression d’arcades dentaires en 3D grâce à l’imprimante 3D FDM Tiertime UP300

 

 

 

 

 

 

 

 

En quelques années, l’impression 3D est devenue un outil incontournable de la dentisterie. L'impression 3D dentaire associe maîtrise des coûts et simplification des processus de production à un résultat de haute qualité. Elle permet de produire des pièces rapidement et participe donc à la réduction des délais de traitements. L’utilisation combinée de scanners 3D et de l’imprimante 3D FDM Tiertime UP300 améliore l’efficacité des processus de soin et le confort, tant pour les patients que pour les praticiens.

 

 

 

Pourquoi imprimer une arcade dentaire en 3D ?

 

Imprimer une arcade dentaire en 3D rend possible :

 

  • La création de dispositifs de soins dentaires comme les gouttières (plaques occlusales) qui permettent la correction de l’alignement des dents afin de résoudre un défaut esthétique ou fonctionnel. Le modèle scanné en 3D est importé dans un logiciel de CFAO (Conception & Fabrication Assistée par Ordinateur) permettant aux praticiens de définir les différentes corrections pour toutes les phases du traitement. L’ensemble des empreintes corrigées peuvent ensuite être imprimées en 3D. Une fois l’impression 3D terminée, les différentes empreintes sont thermoformées avec un matériau biocompatible,
  • L’impression de modèles d’études et de guides chirurgicaux facilitant le travail préopératoire ainsi que la transmission des informations aux patients ou aux différents intervenants (élèves, assistants …).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quels sont les avantages de l’impression d’arcades en 3D ?

 

  • Rentabilité et maîtrise des coûts,
  • Gain de temps et réduction des délais de soins,
  • Permets de s’affranchir des contraintes de transports d’arcades dentaires en plâtre,
  • Moins de travail manuel (plus besoin de travailler des modèles en plâtre),
  • Haute qualité et reproductibilité,
  • Facilite la gestion des dossiers patients et le travail collaboratif à distance.

 

 

Démonstration de l’impression 3D d’une arcade dentaire à l’aide de l’imprimante 3D Tiertime UP 300

 

 

La facilité d’utilisation, la fiabilité et la précision de l’imprimante 3D FDM Tiertime UP 300 en font l’imprimante de prédilection de nombreux cabinets et laboratoires dentaires.

 

 

Prise de l’empreinte numérique en STL :

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de pouvoir imprimer les arcades dentaires, il faut en obtenir une acquisition numérique. L’arcade dentaire peut-être capturée à partir d’un moulage traditionnel existant (plâtre, silicone) grâce à un scanner 3D dentaire de bureau (AutoScan DS-EX PRO S) ou directement dans la bouche du patient avec un scanner 3D dentaire intraoral (Aoralscan).

 

Une fois l’empreinte réalisée, le praticien peut obtenir l’occlusion du patient grâce au logiciel d’acquisition shining3D et exporter ce fichier dans un logiciel de CAO / FAO afin de réaliser les différents traitements adaptés à la pathologie du patient. La prochaine étape consiste à exporter les arcades dentaires corrigées en fichier .STL* afin de les ouvrir sur le logiciel d’aperçu avant impression 3D Tiertime UP Studio (slicer).

 

 

 

Préparation de l’imprimante 3D et du consommable :

 

 

 

 

 

 

 

 

L’imprimante 3D Tiertime FDM UP300 est compatible avec différents types de filaments tels que l’ABS et le PLA. Une fois le matériau choisi, l’utilisateur doit positionner la bobine de filament dans le compartiment à bobine de la UP300 et faire passer le filament dans le passe câble, jusqu’à la tête d’extrusion.

 

Dès que le filament est positionné en entrée de buse, il ne reste plus qu’à appuyer sur « extrude » pour charger le matériau. La buse chauffe (à 280°C), le filament est injecté dans la buse et se met à sortir. L’imprimante est prête à imprimer.

 

 

Préparation des fichiers sur UP Studio :

 

 

 

 

 

 

 

 

L’utilisateur importe les fichiers « .STL » des empreintes dentaires sur UP Studio, le logiciel d’aperçu avant impression des imprimantes Tiertime.

 

Ce logiciel permet entre autres de positionner les différents modèles sur le plateau et de sélectionner les paramètres d’impression. Il est par exemple possible d’ajouter un raft (radeau) afin de garantir une impression sans « warping » (rétractation du thermoplastique à la surface d'impression) ou encore de générer des supports d’impression en cas de porte-à-faux. L’utilisateur peut choisir la précision d’impression ainsi que le matériau utilisé.

 

Une fois les réglages effectués, l’impression est prête à commencer. Dans le cas d’arcades dentaires, la postproduction est minimale et consiste à décoller le raft et les éventuels supports d’impression.

 

 

 

 

 

 

 

 

Alexis, Machines-3D

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous vous recommandons
coeurpicto-1472028398
Tiertime UP300
2090.00 HT
En stock
50 microns
205 x 255 x 225 mm
ABS, PLA, techniques
picto_nouveaupicto-1339163552
Scanner 3D intra-Oral Dentaire Aoralscan
13999.00 HT
En stock
Scan facile
Sans matifiant
Ergonomique
Scanner 3D Dentaire AutoScan DS-EX PRO S
6999.00 HT
En stock
Scanner 3D dentaire à
lumière structurée !
Modèles & empreintes dentaires
Thermoformeuse dentaire
659.00 HT
En stock
Découvrez le thermoformage sous vide afin de créer des moules de vos arcades dentaires