» » Machines-3D se mobilise pour lutter contre le COVID-19


 

 

Machines-3D se mobilise pour lutter contre le COVID-19

 

#UnRespirateurPourDeux : Machines-3D a conçu une pièce à imprimer en 3D pour permettre de brancher deux patients sur un même respirateur artificiel et ainsi doubler les capacités de traitements des hôpitaux pendant l'urgence sanitaire liée à la pandémie COVID-19.

 

 

 

 

 


Grâce à l'initiative des médecins de l'Hôpital d'Ath en Belgique, voici le résultat d'une réflexion visant à permettre d'utiliser un respirateur pour deux malades affectés par le #COVID19.



Nous avons imprimé 12 premiers diviseurs de flux. Ceux-ci sont d’ores et déjà en test réels pour répondre à l'urgence. Nous partageons avec tous les professionnels du secteur le fichier .STL à imprimer en 3D, compatible avec les respirateurs. Nous lançons le maximum de machine pour fabriquer les diviseurs et faisons appel à tous les makers capable d'imprimer des fichiers étanches pour nous rejoindre dans cet effort (nous avons utilisé du filament Z-HIPS ou du Z-PETG pour nos réalisations).



Les pièces vont être traitées avec une stérilisation de peroxyde d'hydrogène (qui sera validé sous quelques heures) et chaque tuyau patient reçoit un filtre HEPA. Les essais en pression contrôlée fonctionnent. Ils semblent aussi fonctionner en volume contrôlé. Nous espérons que le plus d'hôpitaux possible, en France, en Belgique, et partout ailleurs, pourront bénéficier de cette idée en cas de surcharge des services de réanimation.

 


Nous tenons à remercier Frédéric Rochart (RHMS Ath) et Serge Lowagie (PDG de Proxylab) pour leur dedication et leurs précieuses connaissances qui nous ont permis de mener à bien ce projet.



Vous trouverez sur notre page Facebook les dernières informations à notre disposition pour doubler les respirateurs artificiels et permettre ainsi de sauver le plus de vies possible durant cette crise sanitaire.



Lien vers le fichier STL : https://www.thingiverse.com/thing:4244632

 

Consulter la notice du projet en cliquant ICI.