» » L'impression 3D monte sur les planches de la Comédie de Caen


 

 

L'impression 3D monte sur les planches de la Comédie de Caen

 

 

Dans le cadre du projet « M comme Méliès », mis en scène par Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo, Patrick Demière, décorateur et accessoiriste de la Comédie de Caen, nous montre comment il utilise l’impression 3D pour réaliser les décors d’une pièce de théâtre.

 

« La troupe a investi dans une imprimante 3D récemment, nous avions besoin de créer des décors selon les besoins du metteur en scène, le lien était assez facile à faire. »

 

 

 

 

Une totale liberté de création
Au théâtre, on a besoin d’accessoires et quand ils sont très spécifiques, ce n’est pas toujours facile de trouver ce que l’on veut. 

 

 

 

 

Avec l’impression 3D, tout va changer !

 

Pas toujours facile de trouver un objet ancien et authentique, avec l’impression 3D, il est au moins possible de le reproduire.


« Il est vrai que l’impression 3D offre une certaine souplesse pour la création, mais la mise en route peut-être parfois un peu effrayante. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe de Machines-3D connait la difficulté que peuvent ressentir certains de nos clients pour se lancer dans l’aventure. C’est pour cette raison que nous proposons une installation et une formation à l’impression 3D. Arthur, du service technique de Machines-3D, a accompagné notre novice pour la mise en route de sa première imprimante 3D, la Zortrax M200.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après l’installation, place à la création !
L’objectif était d’imprimer les parties qui composent une ancienne caméra et une fusée.
Pour la caméra, la base est composée d’un cube en bois mais les parties essentielles comme le viseur ou les renforts d’angle étaient à créer. Concernant la fusée, la compagnie avait besoin de créer trois tailles différentes de rivets, la pointe de la fusée et quelques petits accessoires.

 

 

 

Mais avant d’imprimer, il faut 

créer les fichiers !


Ils ont ici été dessinés avec Sketchup et Blender puis imprimé à l’aide d’une Zortrax M200 avec une utilisation de l’ABS et du PLA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’impression 3D permet d’apporter une certaine souplesse mais surtout un droit à l’erreur, si un élément ne convient ou est cassé, il n’y a qu’à le réimprimer !

On admire le résultat final et félicite notre accessoiriste pour sa persévérance ! 

Pour visiter le site de la compagnie c'est ici ! 

 

 

 

 

 


Nous vous recommandons
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site